Exposition fictive de l'artiste Ai Weiwei au Jeu de Paume (affiche de l'évènement, édition documentaire et communication digitale).
Ai Weiwei est un artiste qui aime la provocation. Il l'utilise pour se faire entendre. Il défendre la liberté d'expression, dénonce la surveillance de la société et critique la position du gouvernement chinois sur la démocratie et les droits de l'Homme. Il fait des doigts d'honneur aux monuments, appose la marque Coca-Cola© (marque typique du capitalisme américain) sur une urne de la Dynastie Han d'une valeur inestimable, ou encore se prend en photo en laissant tomber un vase de la Dynastie Han vieux de deux millénaires. 
C'est ce dernier geste qui m'a le plus marqué et qui m'a inspirée pour ce projet. Toute l'identité visuelle projet est basée sur l'urne et la destruction, de l'affiche au documentaire en passant par l'application digitale.
Mon édition documentaire se présente sous la forme d'un Rolodex. J'ai trouvé intéressant de le revisiter, et de détourner les onglets de recherche en petit puzzle. Ma ligne directrice étant la destruction, le simple fait de tourner les pages pour lire le contenue vient casser le puzzle. Le Rolodex étant un classeur rotatif, les onglets reviennent à l'endroit mais pas dans le bon ordre tant que tout n'a pas été lu.  L'image qui fait office de puzzle est une partie détaillée de l'affiche de l'exposition. 
Pour la partie digitale j'ai créé un prototype d'application. Ai Weiwei est un artiste 2.0, il agit sur plusieurs plateformes (son blog, Instagram et Twitter). Une application développée spécialement à l'occasion de l'exposition permet de montrer qu'on suit le mouvement de l'artiste jusqu'au bout. À l'intérieur on retrouverait toutes ses plateformes, une sorte de point de repère. Avant d'arriver sur la homepage vous devrez casser le vase comme Ai Weiwei l'a fait dans son oeuvre Dropping a Han-Dynasty Urn (1995 ©Ai Weiwei). 
Vous pouvez cliquer sur l'image et tester le prototype !